Blog

La chapelle du collège toujours sans clocher depuis février

On s’en souvient, la tempête Ciara de février dernier a fait des dégâts au collège puisque le clocher de sa chapelle a été arraché par la force du vent.

Haut de 9 mètres et pesant plusieurs tonnes, il avait fini sa chute entre le mur de la chapelle et le jardin voisin. Heureusement, personne n’avait été blessé.

Et pour l’heure, aucune réparation n’est programmée. « Tout est entre les mains des experts et assureurs pour voir si on peut récupérer la structure actuelle ou si on doit tout reconstruire. Le confinement a évidemment tout retardé mais notre volonté est de le réparer le plus vite possible. »

Une information d’AURÉLIE DRION dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 8 juillet 2020. Photos de Francis CREUSEN.

Le Collège dans la presse

Fondé en 1881, le collège Saint-Hadelin jouit d’une excellente réputation en Basse-Meuse. Implanté en plein centre de Visé, 1.150 élèves fréquentent cet établissement secondaire. Et la prochaine rentrée s’annonce une fois de plus très bonne puisqu’on frôlera les 10 % d’augmentation. Mais ce succès engendre aussi quelques problèmes logistiques. Si une petite extension a été réalisée voici une dizaine d’années, pour accueillir les primaires et une partie des premières secondaires, le collège Saint-Hadelin n’a plus connu de projet d’agrandissement d’envergure depuis plus de 60 ans. Ce qui, aujourd’hui, se fait ressentir puisque le collège manque de plus en plus de place.

« On est vraiment très juste au niveau place et l’an prochain, on va devoir se serrer », confirme Michel Grosjean, directeur adjoint du collège. Mais fort heureusement, cette situation ne devrait plus durer très longtemps. Les travaux de construction d’une nouvelle aile devraient démarrer à la fin de cette année. « À l’arrière de la cour, nous avons un terrain vague qui a accueilli une piscine à ciel ouvert, remblayée au début des années 80. C’est à cet endroit que nous allons construire cette nouvelle aile. Celle-ci comportera quatre niveaux. En sous-sol par rapport à la cour et sur deux niveaux, il y aura le nouvel hall omnisports qui accueillera une salle pour les sports de ballon ainsi que des vestiaires et des douches. Au rez-de-chaussée, il y aura cinq nouvelles classes et à l’étage, on va aménager quatre nouveaux laboratoires ainsi qu’un local pour les préparations. Ceux-ci remplaceront ainsi nos anciens labos qui étaient dépassés. » Ces anciens laboratoires, au nombre de six et complétés par deux locaux de préparation, seront réaménagés. Certains accueilleront des classes pour les professeurs de sciences et d’autres des locaux informatiques. « Ce qui va nous permettre de regrouper tous nos locaux informatiques jusqu’ici éparpillés dans le bâtiment central. »

Cette nouvelle aile sera également au top en matière d’économie d’énergie, avec notamment des façades en panneaux photovoltaïques. Et en plus du bâtiment, les extérieurs seront également aménagés afin d’ouvrir la cour sur cet espace et ainsi offrir de la verdure aux élèves. Cette nouvelle aile est estimée à un peu plus de trois millions d’euros, en partie subsidiés par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle permettra d’accueillir 200 nouveaux élèves et d’offrir à tout un chacun un espace d’étude et de travail optimal. Michel Grosjean espère que les travaux pourront démarrer à la fin de cette année pour s’achever au début de l’année 2022.

AURÉLIE DRION dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 8 juillet 2020

Décès de Monsieur Fabian Tasset (Rhéto 1997)

Monsieur Gilbert Lesoinne nous informe du décès de Fabian TASSET.

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris la disparition de FABIAN TASSET, ancien volontaire et administrateur de notre asbl.

Fabian a choisi de partir il y a quelques jours…

Fabian, musicien (violoniste), entrepreneur, papa poule, passionné d’histoire et de patrimoine, ami merveilleux et convivial, était devenu volontaire à Thermos au début des années 2010. Veilleur de nuit motivé, « monsieur costume » comme certains de nos abrités l’appelaient, s’était découvert une passion pour la solidarité ! En 2014, il était devenu responsable abri de nuit et administrateur de notre asbl.

Dévoué jusqu’au bout de la nuit, les week-ends et par tous les temps, Fabian se donnait sans compter pour notre association et surtout pour les plus fragiles.

Son humour, sa bonne humeur, ses délires, son goût de l’humain et son envie de partager en ont fait une figure emblématique de Thermos appréciée de tous.

Pour lui, l’important n’était pas la charité mais bien la fraternité !

Après Thermos, c’est au sein de Live in Color et auprès des MENA qu’il œuvrait avec abnégation pour l’intégration et la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Nous présentons nos sincères condoléances à sa fille, à sa famille et à ses proches.

Fabian, nous te remercions pour ce que tu as réalisé et ce que tu as été.

L’équipe d’Opération Thermos Liège (sur FACEBOOK)

Décès de Madame Marie-José VERJANS née LAGASSE

Pierre VERJANS nous apprend le décès de sa maman.

Elle avait participé à la protection des Juifs par l’évêché de Liège pendant la guerre, avait dirigé une meute de louveteaux, avait élevé six enfants, avait défendu les droits des femmes, avait organisé des réseaux de solidarité avec ce qu’on appelait le Tiers Monde et avait donné de la joie à beaucoup.

Marie-José Lagasse, veuve de Jean Verjans, née à Devant-le-Pont le 29 janvier 1923, est décédée à Visé le 23 juin 2020. Maman de Paul (Rhéto 1971), Pierre (Rhéto 1974) et grand-maman de Michaël (Rhéto 1997).

Son corps repose au funérarium Massin, rue des carmes, 23. Les visites sont organisées du mercredi 24 au vendredi 26 juin de 17 à 19 heures.

La cérémonie religieuse, suivie de l’inhumation au cimetière de Devant-Le-Pont (Visé) aura lieu en la collégiale Saint-Martin et Saint-Hadelin, place de la collégiale, à Visé le samedi 27 juin 2020 à 11 heures.

Veillée de prières à la collégiale le vendredi 26 juin à 19 heures 30.

Si vous voulez partager sa solidarité avec les femmes de Makala, vous pouvez effectuer un versement sur le compte BE10 0000 0000 0404 de la Fondation Roi Baudoin avec la référence 128/3109/00081 en souvenir de Marie-José Lagasse

Un projet de Denis Rutten (Rhéto 1984)

À la tête de la société « Les Chefs », Denis Rutten gère la restauration pour l’Opéra Royal de Wallonie, le Théâtre de Liège et le Forum de Liège. Il est à l’initiative de cette première ASBL créée pour venir en aide à un secteur en crise où les acteurs se sentent parfois oubliés. « Comme tous mes collègues, j’ai été directement et doublement impacté par cette crise. Notre but est d’apporter un soutien humain, financier et logistique aux indépendants du secteur qui en feront la demande. » Le slogan de cette jeune ASBL est « Ils vous donnent le plaisir de vivre, donnez-leur le moyen de vivre ! » Et c’est soutenu par des fonds privés que Denis Rutten compte venir en aide à ces indépendants en détresse. « Nous fonctionnerons via des dons privés, d’entreprises et de mécènes. Nous pourrons intervenir et venir en aide aux métiers de bouche, aux acteurs du domaine artistique et culturel ainsi qu’à ceux de l’événementiel. De l’intermittent du spectacle, un éclairagiste indépendant sans prestation, en passant par un chanteur sans salle, un cuisinier sans contrat, un patron de théâtre sans spectateurs, etc. »

Mais comment ça marche et qui peut bénéficier de cette aide ? « Les indépendants concernés peuvent dès à présent s’inscrire comme membre de l’ASBL sur notre site internet. Une plateforme qui leur permet via un formulaire bien précis d’introduire leur demande pour un soutien financier, humain ou logistique. La plateforme leur permettra également de faire leur promotion et d’échanger leurs idées avec d’autres membres. » Coraide fonctionne avec un comité composé d’un artiste, d’un juriste, d’un expert-comptable et d’indépendants neutres. C’est ce comité qui, sur base de critères définis par l’ASBL, décidera de l’attribution des dons. « Des parrains comme Adrien François du Festival du Film de Comédie de Liège ou encore Agron Billa du traiteur Goosse nous soutiennent dans notre action. Nous organiserons par la suite des manifestations dans le but de récolter des fonds. » À noter que cette ASBL liégeoise a vocation de venir en aide aux indépendants de Wallonie et de Bruxelles à court, moyen et long terme. Intéressés ? Vous pouvez dès à présent introduire votre demande sur le site www.coraide.be.

VINCENT ARENA dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 11 mai 2020.

Décès de Monsieur Pierre NIHON, ancien directeur de l’Institut Saint-Hadelin

M. Gilbert LESOINNE nous annonce le décès de notre ami Pierre NIHON.

Je viens d’apprendre avec tristesse le décès – survenu dans la nuit d’hier à aujourd’hui, de notre ancien collègue Pierre Nihon. Né à Liège le 20 janvier 1946, ancien élève du Collège, il y revint comme instituteur; il fut ensuite directeur de l’Institut Saint-Hadelin jusqu’à sa pré-retraite, qu’il prit en 2001.
Nous présentons à la famille, en particulier ses enfants Christophe (Rhéto 1990) et Cécile (Rhéto 1994), tous deux anciens de Saint-Hadelin comme leur papa, nos condoléances chrétiennes.
Puisse Pierre trouver  auprès du Père la récompense pour tout le bien qu’il a fait ici-bas.

Décès de Madame Yvonne LOURTIE-JACOB

La famille annonce le décès de Madame Yvonne JACOB, veuve de Nicolas LOURTIE, née à Liège le vendredi 4 novembre 1927 et décédée à Pousset le vendredi 24 avril 2020 à l’âge de 92 ans.

Madame LOURTIE était la maman de Roger, ancien professeur au collège et membre du comité de notre amicale, grand-maman de Michaël, rhéto 1998 et professeur au collége, et de Frédéric, rhéto 2000.

Décès de Monsieur l’Abbé Philippe LEJEUNE

Nous apprenons le décès de Monsieur l’Abbé Philippe LEJEUNE, Rhéto 1981, prêtre de l’Unité pastorale Ekklesia à Aywaille-Sprimont, psychopédagogue, thérapeute, né le 12 mars 1963 et décédé le 29 avril 2020.

En raison des directives gouvernementales, les obsèques, suivies de l’inhumation au cimetière de Lorette à Visé, auront lieu dans l’intimité familiale le mercredi 6 mai à 15 heures 30.

La fête de l’amicale est reportée

Photo du groupe en 2019

Chère Ancienne, cher Ancien du Collège,

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles…

Vu la manière dont évolue le coronavirus, le Comité de l’Amicale a pris la décision de postposer la FÊTE de l’AMICALE prévue le SAMEDI 25 AVRIL prochain.

Cette situation nous attriste, mais est bien secondaire, eu égard aux situations dramatiques auxquelles certaines personnes sont confrontées….

Nous mettrons tout en œuvre pour reporter la FÊTE en SEPTEMBRE ou en OCTOBRE…

Au vu des événements que nous aurons surmontés, nous n’éprouverons que plus de joie à nous retrouver.

La logique eut voulu que vous en soyez tenus informés par l’UNION, mais le Collège étant dans l’impossibilité de distribuer l’UNION de Pâques aux élèves, cet UNION ne paraîtra pas.

À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles, disais-je…

Nous nous réjouissons de vous revenir pour des nouvelles positives et enthousiasmantes.

D’ici-là, prenez bien soin de vous et des Autres.

Bien Amicalement.

Pour le Comité de l’Amicale
Francis Maréchal, Président. 

N.B. La nouvelle date retenue vous sera communiquée dès que possible.