Décès de Monsieur Jean-Claude CARÊME

La famille annonce le décès de Monsieur Jean-Claude CARÊME, époux de Madame Yvonne Stommen, père de Fabrice (Rhéto 1992) et de Michaël (Rhéto 1997), né à Herstal le mercredi 15 septembre 1943 et décédé à Hermalle-sous-Argenteau (4681) le lundi 17 février 2020 à l’âge de 76 ans.

Jean-Claude Carême a terminé sa carrière professionnelle comme professeur de langues au Collège, après avoir longtemps enseigné à l’Institut Saint-Joseph.

Le clocher de la chapelle arraché par la tempête Ciara

Aux environs de 23 heures, cette nuit, les voisins du collège St-Hadelin ont entendu un grand fracas. Ils sont sortis de leurs habitations, ils ont constaté que le clocher de la chapelle avait été abattu par une rafale de vent. 

La pièce de plusieurs tonnes (environ 9 mètres de haut) gisait entre le mur de l’édifice religieux et la haie de séparation avec la propriété voisine. Vu du sol, le clocher semble presque intact, mais la base de la charpente est brisée. La pièce est tombée «tête la première», s’enfonçant en terre, avant de basculer et se coucher au sol.

C’est en 1901, alors que l’établissement d’enseignement fêtait ses 20 ans, qu’il fut décidé d’y adjoindre une chapelle. Le style néo-gothique fut retenu. La première pierre fut posée le 19 mars et l’édifice fut inauguré le 20 janvier 1903.

Le clocher se dressait fièrement sur la chapelle – cette photo de 2014, comme les deux précédentes, est due à notre architecte Francis Creusen (Rhéto 1969).

Extrait d’un billet de Pierre NEUFCOUR sur le site électronique de LA MEUSE BASSE-MEUSE du 11 février 2020.

Correction d’une erreur dans l’UNION n° 258

A la suite d’une lamentable erreur du metteur en page de l’UNION, la liste des rhétoriciens figurant sous ce titre n’est pas celle de 2010, mais celle de 2005.
Vous trouverez la bonne liste ci-dessous et dans le prochain numéro de l’UNION (n° 359).

ALIBERTO Caroline

 ANANIA Cynthia

 AVENTIN Marie

 BAIWIR Maud

 BALDEWIJNS Sophie

 BEAUVE Géraldine

 BEBERMANS Julien

 BELBOOM Pierre

 BERNARDI Emilie

 BERRENDORF Maxence

 BINOT Gauthier

 BLOM-PETERS François

 BRAUWERS Vanessa

 BRAVIN Pauline

 BRISBOIS Sarah

 BRUWIER Alexandre

 BRUWIER Grégory

 BURGER Loïc

 BURGER Kevin

 CALIFICE Bertrand

 CERFONTAINE Vincent

 CHABABE Efraïm

 CIVINO Jessica

 CLENERS Kevin

 COLLARD Laure

 COLLETTE Caroline

 COLLIN Laurence

 COLSON Catherine

 CORTES FLORES Esteban

 CRISPINO Maria Assunta

 CUVELIER Raphaël

 de NIJS Gilles

 DEBY Benoît

 DELEUSE Marine

 DEMEUSE Julien

 DESCHAUMES Olivier

 DIERCKX Cilia

 DODEMONT Maxime

 DONDERS Ange

 DONIS Nathalie

 DONNEAU Marine

 DOOME Christopher

 DOUIN Jonas

 DOUIN François

 DREESSEN Pauline

 DUFERT Guillaume

 ERNOTTE Joannie

 FEFKENNE Nicolas

 FINET Justine

 GATHOYE William

 GEERTS Emeline

 GEURTS Hélène

 GHIOT Mathieu

 GILLET Nicolas

 GILLIQUET Pierre

 GISLAIN Anaïs

 GOLARD Corentin

 GRAILET Jean-François

 GREFFE Esther

 GUILLAUME Pierre-Yves

 GUZEL Gazel Dilan

 HABETS Emeline

 HANOZIN Marie-Sophie

 HEINS Kathleen

 HELLER Stéphanie

 HENDERS Danaë

 HENNAUT Camille

 HERENS Sophie

 HERMAN Lionel

 HIGNY Adeline

 HOFMANN Julian

 HONHON Marie

 HOUBEN Bernard

 JACQUINET Constance

 JAMINON Alexandra

 JEHASSE Kevin

 JOCKIN Gilles

 JODOGNE Pauline

 JOIRIS Loïc

 JOYEUX Coline

 KLEIJNEN Iris

 KLEYNEN Maud

 KREMERS Rachel

 KREMERS Audrey

 LACROIX Lionel

 LASSINE Emilie

 LAUNOY Virginie

 LAVET Joy

 LEJEUNE Manon

 LENART Stéphane

 LEONARD Arnaud

 LEPOT Fanny

 LESPAGNARD Thaïssa

 LICKI Charline

 LIKET Guillaume

 LINNE Thomas

 LOCHT Aymeric

 LOCHT Maureen

 LUCASSE Pauline

 MAIRESSE Aurélie

 MARECHAL Ludovic

 MARECHAL Nadège

 MARTIN Vincent

 MATON Jade

 MOOR Camille

 MORDAN Yoann

 NIBUS Thomas

 NOEL Stéphanie

 PALMAERS Gaël

 PAUQUET Axel

 PIERARD Morgane

 PIERRE Alexandre

 PIETERS Marie

 PILLE Fanny

 PIRICK Jordan

 PRENTEN Kevin

 REGINSTER Laurent

 RENARD Géraldine

 RENSON Florence

 ROUSSEAUX Nicolas

 ROYER Florence

 SAUVAGE Arthur

 SCHIFFLERS Nicolas

 SMEETS Maxime

 SPITS Amélie

 SPITS Marie

 SQUATRITO Julie

 TAMBOUR Esther

 TEHEUX Ingrid

 TILKIN Rémi

 TRIPPAERS Yann

 VANBERGEN Laura

 VERCHEVAL Florine

 WARNIER Morgane

 WUIDAR Gilles

Tous les anciens de Saint-Hadelin sont invités à la Fête de l’Amicale du 25 avril 2020, mais une invitation particulière est adressée aux anciens rhétoriciens de 1970 (50 ans) qui seront fêtés comme jubilaires, mais aussi de 1960 (60 ans), de 1995 (25 ans) et de 2010 (10 ans).

Une grande sportive au Collège

Bombaye, un petit village situé loin des montagnes… C’est pourtant là-bas que réside Maureen Lambert, une jeune skieuse qui dévale les pistes enneigées à toute allure ! « Mon emploi du temps est surchargé car je multiplie les voyages afin de poursuivre ma progression », résume cette adolescente scolarisée au Collège Saint-Hadelin à Visé.

Renaud Rutten (Rhéto 1979) fête ses 30 ans de scène politiquement incorrects

Un spectacle d’humour d’1h45 sans entracte avec des blagues, des extraits rejoués et un récap’ de ses meilleurs sketchs, voilà ce que va proposer Renaud Rutten à Charleroi au (Spirou) Dôme…

Il défend Bigard, pas Gad Elmaleh

Renaud, ce sera une des plus grandes salles où vous vous serez produit, non ?

J’ai créé ce spectacle au Country Hall à Liège devant 4.700 personnes. C’est comparable, mais si je fais 3.500 personnes à Charleroi, je serai ravi.

C‘est vos 30 ans de scène que vous fêtez ?

C’est long, j’ai 56 ans, je deviens vieux, mais ce ne sont pas encore mes adieux !

Le meilleur et le pire moment de votre carrière ?

Des bons moments, il y a eu notamment à l’époque où j’ai gagné le Festival du rire de Rochefort. Le pire, c’était une fois à Welkenraedt, je faisais une pièce pour un homme seul qui s’appelait « La solitude du gardien de but ». Je m’étais bien amusé à mettre en scène ces 2X45 minutes entrecoupées par une mi-temps avec un faux gazon sur scène et tout… Mais une pièce dramatique alors que j’étais dans « la bande de Contact » à la radio, ben, les gens ne m’attendaient pas là. Je ne l’ai jouée que deux fois, cette pièce… Ça arrive de tomber mal, c’est comme quand Pirette s’est mis à la chanson.

Encore le sentiment d’être cantonné à un style ?

Pas du tout. Là, j’ai mûri. Après, j’ai fait un truc sur les rapports entre un père et une fille ou une comédie policière interactive où les gens me font évoluer dans l’enquête au moyen de leur boîtier. Sans problème : les gens sont maintenant avec moi, même si le spectacle n’a pas la vocation à être drôle. Entre-temps, j’ai fait plein de trucs, comme « Braquo » ou « Zone blanche » à la télé, et des petits rôles dans « Dikkenek » ou « Le petit Nicolas».

Là, ça s’appelle « Mégalo Man Show ». Pour qu’on ne vous reproche pas… d’être mégalo ?

C’est pour me foutre de ceux qui en sont de vrais. Les humoristes, on n’a pas inventé une fusée non plus. Il faut de l’autodérision. Je me pointe sur une petite Honda dont le moteur ne va pas… à côté de deux potes en Harley!

C’est très belge, ça, non ?

Exactement et je suis fier de ça, je revendique ma belgitude. Rire à ses dépens, un Belge le fait, un Français moins. Mais si les productions françaises s’intéressent de plus en plus aux acteurs belges, c’est aussi pour ça : on est moins « divas ».

Avez-vous le sentiment d’être aussi libre qu’avant ?

Monter sur scène, c’est un métier à risques, on n’est pas pilote de F1, mais on n’est pas comptable non plus. Quand on travaille avec une scie, il arrive qu’on se coupe ! Ce qui a changé, c’est les réseaux sociaux : certains profitent lâchement de l’anonymat pour déverser de la haine. On a traité Bigard de « porc » pour une blague qu’Alain Soreil et moi, on raconte aussi. Il m’arrive à présent de faire signer une charte à ceux qui viennent de me voir où ils s’engagent par exemple à ne pas porter plainte contre moi ou à ne pas m’en raconter une bien bonne après le show. C’est sur le ton de l’humour, mais ça dit quelque chose de notre époque. Ça fait référence aussi à ce qui est arrivé à Jean-Marie Bigard ou Laura Laune. On ne doit pas aller dans le politiquement correct, l’assistanat social et le regain de pudibonderie… Mais je reste persuadé quand je regarde le Grand Cactus que la liberté de ton, on l’a, faut juste la prendre.

L’autre grande question, c’est le plagiat. Qu’on cherche des poux à Gad Elmaleh, vous comprenez ?

Oui. On n’est pas des millions à faire ce métier ! C’est quand même dommage d’aller piquer des idées sans le dire. Moi aussi je raconte une blague de Coluche, mais je le dis ! On ne peut pas monter un meuble Ikea et puis prétendre être ébéniste, ça va pas ! Bien sûr, les spectacles de blagues, on sait ce que c’est, jamais je n’ai déposé une blague ! Et je n’ai aucun droit d’auteur dessus, normal, c’est un spectacle que j’ai écrit, mais qui est influencé par les autres…

SAM CHRISTOPHE dans LA MEUSE VERVIERS du 10 septembre 2019.

Décès de Monsieur Alphonse (Shmuel) KORVORST, époux de Madame Eliane GILLET, Rhéto 1958

La famille annonce le décès de Monsieur Alphonse (Shmuel) KORVORST, époux de Madame Eliane GILLET, né à Fouron-le-Comte le 17 septembre 1939 et en son domicile à Barchon le 17 avril 2019, à l’âge de 79 ans.
Le défunt repose au funérarium REMACLE à Saive, rue Champ du Pihot, 49, où les visites ont lieu de 17 à 19 heures à partir de samedi.
Les funérailles auront lieu le mardi 23 avril à 13 h 30 au funérarium.
L’inhumation dans le caveau familial aura lieu vers 15 heures au cimetière de Fouron-le-Comte
En lieu et place de fleurs, les personnes qui le souhaitent sont invitées à verser un don à l ’association « Fondation pour la qualité de la vie et des relations humaines » CCB BE74 2990 7520 2207 en mentionnant « En souvenir de Alphonse KORVORST »

Faire-part.