Blog

Pierre Defraigne, fervent européen, s’en est allé

.
Directeur général honoraire à la Commission européenne, fervent – mais critique – défenseur de l’Union, chroniqueur apprécié au sein des pages “Débats” de La Libre, Pierre Defraigne est décédé ce 1er août. Rhéto 1957.

Né le 13 février 1940 à Roclenge-sur-Geer, dans la commune de Bassenge, père de famille et époux de Christine Van Roye, Pierre Defraigne était économiste de formation et se dévoua rapidement à la politique en tant qu’attaché au cabinet du ministère belge de l’Intérieur (1963-1964) puis au Conseil national de la politique scientifique (1965-1966).

C’est au début des années 1970 qu’il prit les chemins de l’Union dont il fut fonctionnaire jusqu’en 2005. Il fit d’abord partie des cabinets des commissaires Albert Coppé, Jean-François Deniau et Claude Cheysson, avant de devenir chef de service à la direction générale du Budget. Il fut ensuite directeur de cabinet d’Étienne Davignon – vice-président de la Commission européenne -, et de Pascal Lamy – commissaire européen pour le Commerce -, après avoir été directeur des Relations Nord-Sud. Il terminera son parcours institutionnel en tant que directeur adjoint à la DG Commerce.

Passionné de l’Europe, Pierre Defraigne fonda ensuite l’Eur-Ifri, la branche bruxelloise de l’Institut français des relations internationales. Il fut aussi le directeur de la Fondation Madariaga-Collège d’Europe dédiée à la promotion d’une réflexion originale sur le rôle de l’Union européenne.

(Extrait de “La Libre Belgique” du 2 août 2022)

Il était présent en qualité de jubilaire, à notre fête du 21 avril 2007….(c’est hier, dans ma tête….) et, en grand défenseur de l’Union Européenne, il avait tenu l’assemblée en haleine par sa conférence : Notre rhéto à l’âge du traité de Rome….

( A l’époque, les conférences étaient toujours d’actualité lors de nos fêtes).

De manière étonnante, la retranscription de son texte dans l’UNION 216 se terminait (en 2007) par: ” Dédié à Thomas , mon petit-fils, rhéto 2022 quelque part dans le vaste monde…”

Toutes nos pensées se tournent vers sa Famille.

Il était natif de Roclenge-sur-Geer et proche de Henri Swinnen.

Francis MARECHAL

Bolland… en chantant: balade originale ce 31 juillet

Ce dimanche 31 juillet, à 9h30, Gilbert Lesoinne sera le guide d’une balade pimentée de courtes haltes culturelles et musicales.

Pour ce programme, la maison du tourisme du Pays de Herve, qui organise les promenades guidées au Pays de Herve (aussi le 28 août à Visé, le 25 septembre à Dalhem, le 25 octobre à Plombières, le 27 novembre à Welkenraedt et le 18 décembre à Pepinster), s’est donc appuyée sur l’une des figures marquantes de Bolland.

Le guide? Un ancien échevin de Bolland (et ancien directeur du Collège Saint-Hadelin)

Gilbert Lesoinne renseigne sur son CV quelques jolies lignes: fondateur en 1969 de la chorale Saint-Apollinaire et en 2010 des Bollandini Cantores, président de la fabrique d’église de Bolland, ancien président du Rotary-Club de Visé et même… ancien échevin de la commune de Bolland (1971-1976) à la base de l’élaboration du dossier de restauration de l’église de Bolland (1977-1980). Auteur d’un livre sur cette église qu’il connaît si bien, il l’enchanta de 2004 à 2018 avec le groupe ukrainien Loubistok (jusqu’à la dissolution de celui-ci). L’homme maîtrise son affaire et se glisser dans sa trace pour un parcours de 4,5 km au départ de l’ancienne maison communale (place du Wirhet, à Bolland) permettra à coup sûr d’en apprendre davantage sur les richesses du village et sur ses lieux-dits.

3 €.

(Un article du journal “Le Jour – Le Courrier” du 19 juillet 2022).

Jubilé d’or du doyen Jef Lemmens, Rhéto 1966

En ce début du mois de juillet, l’abbé Jef Lemmens a été fêté dans certaines églises paroissiales de la fédération de Vlijtingen pour son jubilé d’or. Une réception a ensuite été organisée. Dimanche, sa famille est venue célébrer à Vlijtingen.

Cinquante ans de sacerdoce, un demi-siècle de service à l’Église, ce n’est pas rien. Tout a commencé pour l’abbé Jef Lemmens, originaire de Fouron-Saint-Pierre et ancien du Collège Saint-Hadelin de Visé, le 1er juillet 1972 à Hasselt, plus précisément à Runkst, où il a été ordonné prêtre et il est immédiatement devenu prêtre assistant à Zussen, ce qui était en fait une sorte de stage pour lui.

En 1973, il devient vicaire à Val-Meer, sept ans plus tard, il devient curé à Teuven et un peu plus tard également dans les autres paroisses des Fourons et il y devient doyen en 1988.

Un jour – quelque part fin avril – en 2005, il a reçu un appel téléphonique de l’évêque avec un message important pour lui, à savoir qu’il a été officiellement nommé doyen du doyenné de Vlijtingen-Fourons et il a donc déménagé à Vlijtingen.

En 2020, les trois doyennés de Bilzen, Tongres et Vlijtingen-Fourons ont été regroupés dans le doyenné de Tongres, dirigé par le doyen Reynders, et il a reçu le titre de doyen honoraire. Mais il est toujours appelé par ses paroissiens “M. le Doyen”.

Pour toute cette beauté et la riche histoire de 50 ans de sacerdoce et d’engagement envers la communauté, de nombreux remerciements ont été exprimés le week-end dernier lors de plusieurs célébrations dans la fédération. De plus, au mois de juillet, des prières auront également lieu dans les autres églises de la fédération pour les vocations et des remerciements seront rendus pour le 50e anniversaire du sacerdoce du doyen Jef Lemmens.

Et le doyen Jef a déjà apprécié les célébrations et les conversations agréables et les nombreuses félicitations à la réception qui a suivi. Ses paroissiens espèrent donc qu’ils pourront faire appel à lui encore longtemps et qu’il renouvellera un engagement pour une certaine période, non seulement avec Dieu, mais aussi avec eux.

D’après un article de Miet Debay dans « Het Belang van Limburg » du lundi 4 juillet 2022.

Petit rappel à nos anciens collègues du CES de Visé

Vous venez de partir à la retraite ou en vacances. Les collègues vont peut-être vous manquer et d’anciens collègues seront heureux de vous revoir.

Alors, profitez de l’occasion, venez nous retrouver le jeudi matin pour randonne dans une bonne ambiance et rencontrer un groupe sympa, mixte, hommes, femmes, conjoints des CES de Herve et de Visé.

Ce groupe marche depuis 2004.

Pour plus d’infos, consulter le site : http://home.scarlet.be/pphevi/

Claude (CSHVisé) & Rose-Marie (IPH-CPHerve)  Grondal

Un billet de Joseph Beuken : enfin une fête de l’Amicale !

Quel fût notre plaisir de nous retrouver après 3 années d’absence d’activité pour les RHETOS 1974 !

En effet, le 23/04/2022, le comité de l’Amicale des anciens du Collège Saint-Hadelin a relevé un DEFI de taille pour rassembler les jubilaires des années 1970, 1971 et 1972 ainsi que les fidèles anciens rhétos sympathisants qui se retrouvent chaque fois avec une énorme émotion et un partage de sourires … et d’anecdotes à raconter.

L’idée buffet avec plusieurs plats à savourer, préparés par notre maître-cuisinier Benoit LEVAUX était excellente.

En effet, chacun en fonction de ses désirs gustatifs a pu apprécier la bonne cuisine. Quand le palais est en fête, nous sommes heureux d’être présents et double notre motivation de nous revoir.

Je souhaite longue vie à TOUS afin que nous puissions nous revoir encore de nombreuses années dans une ambiance FESTIVE et où l’amitié, la joie et le bonheur sont omniprésents.

Amitiés collégiennes,

Joseph Beuken

L’UNION n° 263

Fin mars – début avril 2022, le n° 263 de l’UNION a été envoyé à tous les abonnés à notre périodique, ainsi qu’aux jubilaires dont nous avons pu trouver les adresses postales.

Comme certains semblent encore l’ignorer, une “triple” fête de l’amicale aura lieu ce samedi 23 avril 2022 puisque nous réunirons les jubilaires sortis de rhéto en 1970, 1971 et 1972.